Aller au contenu
Accueil » Blog solutions pour un monde plus Smart » Un PC IIoT, cybersécurisé, pour gérer des panneaux solaires

Un PC IIoT, cybersécurisé, pour gérer des panneaux solaires

Le PC IIoT ARM Moxa UC1200A, avec processeur double cœur, est conçu pour l’acquisition de données d’équipements industriels, à partir de capteurs ou de switchs.
En effet les données des capteurs sont collectées puis transformées par le PC en commandes exploitables. Ces commandes contrôlent alors certaines parties du système pour effectuer des tâches simples.
Parce qu’il fonctionne dans un environnement extrême la conception fanless de l’ordinateur, et le choix de composants résistants, garantissent son fonctionnement (températures extrêmes, poussières, humidité, ..).
En outre les centrales solaires font partie des entités importantes ou essentielles pour la souveraineté de l’Europe (voir directive NIS1 et NIS2). Aussi pour prévenir les cyberattaques ce PC Moxa, ainsi que son système d’exploitation, MIL (Debian) sont conçus selon l’IEC 62443-4-2.

Que doit gérer un PC IIoT cybersécurisé dans une centrale solaire ?

La Terre se déplaçant constamment autour du soleil, les panneaux solaires ne reçoivent pas toujours une lumière solaire optimale pour la production d’électricité. Aussi pour maximiser l’exposition solaire toute l’année, les opérateurs doivent ajuster les panneaux afin d’obtenir une orientation optimale à tout moment. C’est la raison pour laquelle un système de suivi solaire automatisé est intéressant. En effet il détecte la direction de la lumière du soleil, via un capteur, et envoie des commandes à un contrôleur. Ce dernier peut ajuster automatiquement la position des panneaux solaires pour garantir la meilleure exposition possible à la lumière directe du soleil.
De plus, les fonctions de sécurité intégrées au système de suivi solaire fournissent une protection complète contre les cyberattaques et les accès non autorisés aux données. Sans ces protections des cyberattaques pourraient provoquer une panne du système ou permettre à des personnes non autorisées d’accéder aux commandes du système.

Comment le PC IIoT Moxa UC-1222A optimise le fonctionnement de la centrale solaire ?

Le système de suivi solaire se compose d’une unité de contrôle Tracker (TCU), d’une unité de capteur à distance (RSU) et d’une unité de contrôle réseau (NCU). Le RSU détecte le vent et la neige et transmet ces données au NCU via un module LoRaWAN. le NCU transforme les données collectées en commandes simples pour le TCU. Sur la
base des commandes du NCU, le TCU ajuste les robots des panneaux solaires pour maximiser leur exposition au soleil.

Un ordinateur basé sur Arm UC1200A est installé au sein de la NCU pour prétraiter les données d’un anémomètre et
transmettre les commandes au TCU. Cette communication est facilitée grâce à des connexions avec un switch et un module LoRaWAN, permettant une exécution efficace des commandes.
L’ordinateur UC1200A facilite le prétraitement des données, la surveillance des appareils, la transmission
des informations et la fourniture d’instructions, permettant un contrôle transparent du système de suivi solaire.

Un boot sécurisé au démarrage de l’ordinateur sécurise le matériel et les logiciels sous un module de plateforme sécurisée (TPM) pour garantir qu’ils ne peuvent être déchiffrés que sur des appareils Moxa spécifiques. La conformité de l’ordinateur UC1200A au standard IEC 62443-4-2 SL2 fournit une solution fiable et sécurisée pour les systèmes de suivi solaire afin de garantir des opérations ininterrompues et une productivité accrue