Search
Close this search box.
Switch non manageable

Quel switch non manageable choisir ?

Les switchs Ethernet non manageable sont des composants essentiels à tout réseau OT pour connecter des dispositifs additionnels. Ils jouent en effet le rôle d’une multiprise, dont le nombre de ports est égal au nombre d’équipements connectables. Ainsi un switch 16 ports permet de connecter au réseau OT 16 équipements.

Si l’équipement connecté produit une quantité importante de données le switch non géré doit aussi être en capacité de gérer ce flux. C’est notamment le cas pour les caméras IP, qui sont souvent associées à des switchs Gigabits.

Et si ces switchs utilisés dans des environnements poussièreux ou humides ces switchs doivent être renforcés ; ces switchs durcis sont aussi appelés switchs industriels.

Au delà de ces critères de choix classiques pour un switch non manageable, nous vous proposons, dans la suite de cet article, de passer en revue quatre autres critères, tout aussi critiques.

1. Fiabilité et coût

Une connexion fiable est un élément essentiel des réseaux industriels OT. Il est préférable de prendre une perspective à long terme lors de l’achat d’un switch non manageable pour votre réseau. Ces dispositifs seront en place pendant des années et seront reliés à des équipements sensibles. Voici quelques critères pour sélectionner des dispositifs fiables qui peuvent réduire les coûts d’eploitation et apporter de la valeur à votre réseau OT.

  • Temps moyen entre les défaillances (MTBF): le MTBF est une valeur statistique et est souvent exprimé en heures ou en années. Il indique la fiabilité du dispositif. Le coût des temps d’arrêt dans un environnement industriel en raison d’une défaillance de l’équipement peut être élevé. Habituellement, les produits de qualité industrielle ont un MTBF plus élevé que les produits normaux et peuvent fonctionner pendant de nombreuses années sans aucun problème.
  • Alimentation électrique: Les switchs à large plage de tension d’entrée peuvent accepter une puissance provenant de diverses sources. En outre, lors des fluctuations de puissance, des surtensions ou des chutes, un switch non mangeable durci reste fonctionnel.
    Si le temps de fonctionnement est extrêmement important, sélectionner des switchs avec des alimentations redondantes est préférable. Une alimentation redondante vous permet de connecter le switch à deux sources d’énergie.
  • Garantie: La garantie offre une assurance de qualité. Elle donne également une tranquillité d’esprit au cas où une unité serait défectueuse. Passez toujours en revue les conditions de la garantie avant d’acheter le produit à n’importe quelle entreprise. Assurez-vous de pouvoir recevoir suffisamment de soutien en cas de défaillance d’un produit.
  • Délai: Le délai de réception du switch peut facilement être négligé. Il s’agit d’une considération importante en fonction des besoins du projet. Les retards dans les projets sensibles au facteur temps sont coûteux et peuvent nuire à la réputation de la personne responsable. Évaluer soigneusement le délai d’exécution et sélectionner un fournisseur fiable. Cela vous aidera à respecter les délais de votre projet.

2. Durabilité et conformité

Le switch industriel non manageable et conçu pour résister à des conditions difficiles. Vous trouverez ci-dessous quelques points que vous pouvez prendre en compte lors de la sélection de votre appareil.

  • Plage de température de fonctionnement: Il est important de considérer la plage de température à laquelle les switchs vont être utilisés. La température du dispositif peut être très basse ou très élevée dans certaines situations. La température de fonctionnement des switchs doit être suffisamment large pour couvrir des conditions potentiellement extrêmes.
  • Boitier de qualité industrielle: Choisir un switch avec un boitier robuste et étanche permet de supporter des conditions environnementales difficiles. L’indice d’étanchéité IP défini le degré d’étanchéité à l’eau et à la poussière du switch non managé.
    Il convient également de mentionner que les switchs de boîtier en plastique sont de bonnes options si vous voulez un appareil abordable et léger. D’autre part, le boîtier métallique présente une meilleure dissipation thermique. Ils ont également un meilleur effet de mise à la terre en ce qui concerne les environnements à fort niveau de bruit électromagnétique.
  • Certifications: Pour certaines industries, telles que les transports, les transports maritimes, les chemins de fer, etc., une certification supplémentaire est souvent exigée. Vous pouvez vous informer des certifications obligatoires de votre secteur et vous assurer que les switchs que vous sélectionnez sont conformes à ces normes ( ATEX pour le risque d’explosion, EN50155 pour les trains, etc..)

3. Transmission des données

Les performances d’un switch peuvent améliorer considérablement la qualité de votre réseau. Il y a plusieurs facteurs que vous pouvez garder à l’esprit avant de choisir votre appareil.

  • Broadcast Storm Protection (BSP): Une Broadcast Storm est l’accumulation de nombreux paquets IP diffusés en peu de temps. Cette “tempête” peut diminuer considérablement les performances du réseau. Trouver des ports affectés par la radio et la tempête peut devenir très difficile, étant donné que les switchs non gérés ne sont pas détectables par les logiciels de surveillance du réseau. La protection de la tempête de diffusion empêche le dépannage du réseau en bloquant le trafic de diffusion lorsqu’il atteint un certain niveau. Cela permet d’éviter tout problème difficile.
  • Qualité de service (QoS): Dans un réseau encombré, vous voulez vous assurer que les paquets critiques sont transférés à temps. La fonctionnalité QoS donne la priorité au trafic réseau afin que les paquets importants puissent passer en premier. Il garantit que les applications essentielles reçoivent les ressources nécessaires pour fonctionner correctement.
  • Taille de la table MAC: La table MAC est un lieu de stockage pour les adresses MAC des dispositifs de réseau. Cela aide le passage à transférer rapidement des données vers les ports corrects. Lorsque ce tableau est plein, le passage diffuse du trafic vers tous les ports disponibles du réseau. Cela peut être considéré comme une menace pour la sécurité. Vous pouvez éviter ce problème en calculant la taille de la table MAC requise de votre réseau.
  • Taille de la mémoire tampon du switch: La mémoire utilisée par l’appareil pour stocker les trames de données/paquets qu’il reçoit avant de les transmettre. Dans certains environnements, avoir une plus grande mémoire tampon de données à l’intérieur du switch améliorera les communications. Sous réserve d’un échange de données intensif et d’un tampon interne surchargé, moins de trames seront supprimées par le switch. Si l’switch tombe dans la trame, il doit être réenvoyant, et il peut entraîner des retards dans la communication. En d’autres termes, la plus grande taille de tampon est meilleure.

4. Installation et entretien

L’installation de réseau, en raison du grand nombre de dispositifs disponibles, peut être complexe. Il y a quelques considérations à cet égard qui peuvent économiser de l’énergie et du temps dans l’installation des switchs.

  • Dimensions du switch (form factor) : Les panneaux de commande ou les armoires de réseau sont généralement chargés avec des dispositifs différents. L’installation d’switchs dans les panneaux de commande peut parfois être difficile, voire impossible. Dans ces conditions, l’adoption de petits switchs permet une installation flexible et peut faire de la place pour l’expansion future du réseau.
  • Facilité d’installation: Les switchs non gérés sont plug-and-play, donc la configuration est simple. Le problème se pose lors du montage de nombreux switchs dans une armoire de réseau ou un panneau de commande.
    En sélectionnant des switchs avec les kits de montage appropriés, vous pouvez vous assurer qu’ils sont faciles à monter ou à démonter.

L’EDS 2000 de Moxa est un switch industriel non manageable, qui permet de connecter 5 équipements IP. Il a la taille d’une carte de crédit pour pouvoir être facilement installé dans un coffret. Il fonctionne par des températures comprises entre -40 et +75°C.

5. Le guide Moxa des switchs non manageables

Unmanaged-Switches-Portfolio-Selection-Guide-2


Conclusion


Dans l’ensemble, le choix d’un switch industriel non manageable  nécessite une connaissance de votre réseau. Cela inclut le type de dispositifs dans le réseau et l’environnement dans lequel le switch sera utilisé. Un switch fiable peut améliorer les performances du réseau et réduire les temps d’arrêt. Vous devez également savoir que les switchs non gérés offrent peu de dispositifs de sécurité. Si la sécurité est votre priorité, il est recommandé d’utiliser des switchs gérés. Compte tenu des facteurs mentionnés ci-dessus, vous pourrez sélectionner un switch efficace non géré. Avant de commander votre prochain changement, prenez-les de temps et évaluez-les tous.

Pour les switchs managés ou non managés nous vous conseillons aussi cet article

Source : selecting unmanaged switchs for industrial nerwork by Moxa